Loin de Garbo aux Nuits de Fourvière

Le Collectif de l’Autre Moitié joue Loin de Garbo
dans les Petites Nuits de Fourvière, le 9 juillet prochain.
À 19h00 à l’Odéon amphithéâtre.

Pour réserver vos places, c’est ici.

Tout le programme.

1- Loin de Garbo Fourviere
2- Loin de Garbo Fourviere
2-2- Loin de Garbo Fourviere
3- Loin de Garbo Fourviere
3-1 Loin de Garbo Fourviere
4- Loin de Garbo Fourviere
4-1 Loin de Garbo Fourviere
5- Loin de Garbo Fourviere
6- Loin de Garbo Fourviere
7- Loin de Garbo Fourviere
8- Loin de Garbo Fourviere
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

© Nuits de Fourvière 2024 – Loin de Garbo – Le Collectif de l’Autre Moitié (photos officielles)

Nouvelle parution

Vous n’aimez pas les westerns ?
Ça tombe bien, ça n’en est pas un.
Enfin, pas vraiment.
Un western un peu spécial, quoi.
Enfin, vous verrez…

© Illustration couverture Olivier Balez – l’école des loisirs

Je vous ai parlé dans un précédent post des coulisses de ce roman écrit en tandem avec mon ami Jean-Michel Payet. Il sort de l’ombre ce jour à l’école des loisirs, sous la flamboyante couverture d’Olivier Balez.

LA DANSE SAUVAGE D’HARMONiE STARK

Ils ne sont plus que trois.
Petit, Grand, avec sa jambe blessée, et la jument, Captain Wynn.
Ils ont réussi à fuir quand l’Ignoble à la Winchester a tiré sur Fillmore-le-Père et mis le feu à la grange.
Tous les autres gosses du refuge sont morts dans l’incendie. Tous ?
Petit et Grand savent ce qu’ils ont à faire. Foncer vers l’Ouest et trouver la Veuve Edmée qui pourra les aider à identifier l’Ignoble.
Ils avancent, liés par une force immense, portés par la soif de vengeance et le besoin de comprendre.
Car Fillmore-le-Père ne leur a pas tout dit.
Loin de là…

Plus de détails ici.

Lire les premières pages du roman.

Les Bois font leurs Jeux

Une nouvelle aventure musicale grâce / avec mon ami Alexis Ciesla.
Une commande du conservatoire de Levallois Perret dans le cadre de la Biennale des Bois, un spectacle autour du sport conçu pour toute la famille des Bois. Où Hans Diapason présente et commente – entre autres -, l’épreuve d’haltérobois, d’ambitus, le tir au bocal de précision, le jeté d’anches foutues…

“Chers athlètes du vent,
chers supporters du marathon des gammes,
chers adeptes de la course d’obstacles en dièses et en bémols,
bienvenue à la Biennale Olympique des Bois 2024 !

La musique est le plus grand terrain de jeu au monde,
et aujourd’hui nous avons la chance et l’honneur d’accueillir
cent dix athlètes chevronnés dans notre stade musical de Levallois.
Cent dix athlètes, cinq fédérations représentant la clarinette, le hautbois,
la flûte, le basson et le saxophone, réunis dans cette compétition,
comme les cinq anneaux et les cinq continents…”

Épreuve d’Haltérobois
Épreuve de tir au bocal de précision

Un spectacle qui sera joué le 22 mai prochain à 19h30, à la salle Ravel de Levallois Perret.

Plus de détails ici.

2024

© Photo : « Walking Violin In Philadelphia Mummers », 1917, by Bettmann

Chercher la musique dans toute chose et dans chaque instant.
Tant qu’il restera des cordes sur nos contrebasses
et des archets pour les faire vibrer.

À venir

Curieuses années que les deux années passées.
Moins de routes, plus de chemins d’écriture.
Avec des créations qui trouveront leur mise en lumière et aboutissement en 2024 et début 2025.

D’abord, un roman adultes, aux cotés de Chloé Mary et son tout nouveau territoire éditorial. J’en reparlerai prochainement.

Puis la sortie au printemps 2024 à l’école des loisirs d’un roman grands ados, un western mijoté en tandem avec mon ami Jean-Michel Payet. J’en causerai bientôt aussi.

Suivra en janvier 2025 la parution d’un roman junior, toujours à l’école des loisirs. Une histoire tissée avec ma complice Aurore Callias. Après la trilogie Krol, nous avions envie de repartir en tandem (oui, encore un tandem). Cette fois-ci, pas d’ailes folles dans le vent, mais des cheveux fous.
Une aventure nourrie d’équipées festives entre l’exposition Des cheveux et des poils au Musée des Arts décoratifs, l’exposition Gribouillage / Scarabocchio aux Beaux-Arts de Paris, et les méandres chaleureux de la BNF Richelieu ; de quoi faire pousser et boucler les idées.

Côté musique, encore un tandem créatif (bon, oui, j’aime vraiment les tandems). Avec cette fois mon ami compositeur et clarinettiste Alexis Ciesla, maestro de Halb et de Loin de Garbo.
En mai 2024 sera joué le spectacle “Les Bois font leurs Jeux” avec les élèves du conservatoire de Levallois-Perret, une épopée musicale et olympique.

D’autres projets sont en germes, mais chut… il est trop tôt.